Prix d’un porte-bébé


Si vous gravitez depuis quelques temps dans le monde du portage, vous avez problement remarqué la panoplie de modèles disponibles. Ce qui frappe aussi: la variété au niveau des prix!

 

Beaucoup d’aspects influençeront le coût d’un porte-bébé:

  • La compagnie fabricante: une compagnie en démarrage, une marque populaire (qui fabrique de manière industrielle en Asie) ou une entreprise “de luxe” (dont le nom suffit à faire vendre) n’auront pas la même gamme de prix! La localisation des activités de la compagnie joue également dans la balance: le salaire moyen variant énormément d’un continent à l’autre, embaucher une couturière canadienne demandera plus de revenus qu’un ouvrier d’un pays en voie de développement.

 

  • Les matières utilisées: Un tissage spécifique au portage coûtera plus cher qu’un tissu en toile retrouvé en grande surface. La fibre utilisée y joue également pour beaucoup. Le coton, le chanvre, les fibres bio, le poil de bébé chameau, la soie, etc. n’ont simplement pas la même valeur!

 

  • Le procédé de fabrication: Une écharpe tissée à la machine coûtera moins cher au mètre qu’une autre tissée à la main ou teinte de manière artisanale.

 

  • La taille: Plus le porte-bébé prend de tissus, plus il sera dispendieux. Par exemple, un meh dai à bretelles déployables demande plus de matériel qu’un préformé. Idem pour une écharpe de taille 6, qui sera plus chère qu’une taille 4.

 

  • La rareté: Comme tout autre produit, certains porte-bébés en édition limitée se vendent plus cher simplement parce qu’il en existe peu sur le marché. Une création unique aura immanquablement une valeur plus élevée qu’un item confectionné à la chaîne (en usine).

 

De manière générale, ça vaut la peine de payer un peu plus que l’entrée de gamme pour obtenir un porte-bébé de qualité.

Ceci étant dit, si quelqu’un débute en portage, n’est pas certain d’aimer un modèle particulier ou ne souhaite pas l’utiliser souvent/longtemps, un porte-bébé d’entrée de gamme fera certainement l’affaire! À l’inverse, certaines mamans cherchent quelque chose de “plus”. Leur porte-bébé devient un outil, un moyen de transport, un accessoire mode, etc. Elles voudront possiblement investir un peu (beaucoup) plus pour avoir une écharpe avec des propriétes spécifiques (plus douce, plus épaisse, plus soutenante, qui absorbe mieux l’humidité, bio/eco/vegan, d’une compagnie locale, etc…).

Permettez-moi de prêcher pour les artisans l’espace de 3 phrases 😉 
Lorsque quelqu’un m’achète un porte-bébé, il achète aussi une partie de mon expérience, de mes connaissances et de mon savoir-faire. Il encourage ma formation continue, ma passion pour le portage et l’entraide aux nouveaux porteurs. Évidemment, il s’agit aussi d’une pièce originale qu’il ne sera pas possible de retrouver sur le marché industriel.

Concluont en disant ceci: il y a autant de porte-bébés qu’il y a de types de porteuses, mais vous n’avez absolument PAS besoin d’une collection valant le prix d’une voiture pour apprécier le portage!

Petit Guide du Portage
Inscrivez-vous à l'infolettre et téléchargez gratuitement mon ebook pour porteur débutant!
Vos coordonnées ne seront JAMAIS partagées avec qui que ce soit. Promis!